LA PAROISSE

Réaménagements pastoraux

1995  /  Devant le manque de prêtres, la baisse de la pratique religieuse et celle des ressources financières des paroisses, le rapport du Synode diocésain de Québec évoque la nécessité de réaménagements pastoraux.

2002  /  La paroisse Saint-Joseph-de-Lévis regroupe cinq paroisses de l’Est de la ville de Lévis. Trois autres paroisses seront annexées en 2010.

2011  /  Tournée pastorale des autorités diocésaines sur l’avenir des paroisses. Le 6 mai, l’abbé Mario Duchesne est nommé curé des cinq paroisses de l’Unité pastorale de Chaudière-Est. Le 8 septembre, Mgr Gérald-Cyprien Lacroix, archevêque de Québec, lance la brochure La Charité du Christ nous presse, cadre de référence pour les réaménagements pastoraux dans le diocèse.

2012  /  Premières rencontres des personnes engagées dans les cinq paroisses pour étudier les scénarios possibles de réaménagement. Une lettre de l’archevêque aux pasteurs des paroisses lévisiennes confirme l’abandon de l’idée d’une seule paroisse pour toute la ville de Lévis et la perspective de deux ou trois paroisses.

2013  /  Le Diocèse publie une Procédure pour les réaménagements juridiques des paroisses.

2014  /  Mise en place de la nouvelle paroisse de Saint-Nicolas-de-Lévis. En février, rencontre des personnes engagées sur la spiritualité de communion et la gouvernance pastorale. En août, entrée en fonction de l’abbé Daniel Gauvreau comme pasteur de Saint-Nicolas-de-Lévis et des cinq paroisses de l’Unité pastorale de Chaudière-Est.

2015  /  En janvier, rencontre des membres des cinq assemblées de fabrique pour mettre en branle le projet de regroupement. En mars, mise sur pied du Comité de transition.

2016  /  Rencontres d’information pour les proches collaborateurs et pour les paroissiens des cinq paroisses. En mai, acheminement à l’Archevêque du rapport du Comité de transition et de la lettre d’accompagnement du curé. En juin, présentation du projet au Conseil presbytéral du diocèse. Septembre: Mgr Lacroix émet le décret de regroupement.

2017  /  Au premier janvier, lancement de la nouvelle paroisse, sous le nom de Saint-Jean-l’Évangéliste. 8 janvier: élection des membres de son assemblée de fabrique.