CONFESSION

Le sacrement du pardon

Le sacrement du pardon fait partie des moyens privilégiés choisis par Dieu pour nous montrer son amour, sa tendresse et sa miséricorde. C’est un sacrement que l’on pourrait qualifier de «mal-aimé» dans l’église moderne, sûrement dû au fait qu’il est mal compris; sûrement aussi dû au fait de notre ignorance à son égard. Comment avoir peur d’un Dieu qui s’est fait si petit et si proche de nous!

Dans notre milieu pastoral, on a voulu faire quelques pas pour redonner à ce sacrement ses lettres de noblesse. Deux fois par semaine, le vendredi après-midi et le vendredi soir, deux prêtres accueillent respectivement les personnes désireuses de recevoir le pardon du Seigneur. De plus, vingt minutes avant chacune des célébrations eucharistiques, un prêtre se tient à la disposition des gens pour leur offrir ce sacrement. À noter aussi qu’il est toujours possible de prendre rendez-vous avec un prêtre de son choix pour recevoir ce sacrement.

Le pardon du Seigneur apporte paix et joie profondes aux personnes qui le reçoivent. N’hésitons pas à nous en prévaloir. C’est un précieux cadeau que l’on peut se faire.

  • 20 minutes avant chacune des messes en semaine, et au cours de la fin de semaine.
  • Dans le choeur de l’église Très-Saint-Rédempteur le vendredi soir, de 18h30 à 19h30 (entrez par la porte de la chapelle d’adoration)
  • Dans le salon du pardon de l’église de Saint-Jean-Chrysostome le vendredi après-midi de 14h30 à 15h30 (entrez par les portes donnant sur le parvis)
  • Sur rendez-vous avec un prêtre de votre choix.

Le vendredi, aux heures ci-haut mentionnées, il est aussi possible de rencontrer un prêtre pour discussion.